Logo EERS Église Évangélique de Réveil de Sallanches

Bienvenue sur notre site, nous espérons qu’il vous permettra de mieux connaître notre église chrétienne évangélique.

Pour tout renseignement sur nos réunions, consultez la page horaires

Notre église appartient à l'Union des églises évangéliques de réveil de France : une vingtaine d'églises réparties sur le territoire. Consultez la carte

Evènement:   Joyeux Noël  !

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

"Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" Jean 3:16

La bonne nouvelle est toujours actuelle, présente, éternelle. Le plus beau cadeau que l'humanité puisse recevoir, c'est Jésus, le Fils de Dieu qui s'est offert pour sauver, relever, restaurer.

 

Qu’est-ce que Noël ? Un évènement qui s’est passé à Bethléem, en Judée, il y a environ 2000 ans, qui a été un jour du Ciel sur la terre. Des anges ont annoncé à de simples bergers une nouvelle qui allait bouleverser la vie d’une multitude d’êtres humains : « Aujourd’hui, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur ». Une vraiment bonne nouvelle!

Dans la Bible, l’Ancien Testament annonçait depuis des siècles que quelqu’un viendrait pour nous sauver, et donnait à l’avance beaucoup de précisions sur les circonstances de cette naissance et la nature unique de l’Etre qui allait venir. Puis le Nouveau Testament nous révèle qu’un être incomparable est venu : Jésus-Christ. Il a vécu, parlé, agi comme aucun autre homme ne l’a jamais fait. Ceux qui l’ont côtoyé pendant des années ont été d’étonnement en étonnement et l’ont adoré. Il est l’Incomparable, Celui qu’il est si bon d’avoir pour ami.

Noël signifie la naissance de Dieu. Le Dieu éternel, celui que Jésus nous a encouragé à appeler notre Père, nous a rejoints dans notre humanité dans la personne du Fils. Ce fait atteste la très grande valeur que nous avons pour Lui.

Les siècles passent, mais Noël reste Noël. Ce sont toujours les mêmes choses qui doivent être rappelées, annoncées. C’est un fait historique dont les bienheureuses conséquences sont toujours valables et le resteront pour les générations futures.

 

Noël, c’est : Voilà comment notre Dieu s’y est pris pour nous sauver.

 

Noël approche, et on se prépare pour ce jour à se réunir en famille, offrir des cadeaux, bien manger. Rien de mal à cela. L’étonnement, c’est qu’il n’y a bien souvent plus rien pour Jésus. Il est l’oublié de Noël... Même des lèvres, on ne l’honore plus aujourd’hui ; une simple crêche, rappelant sa venue, est souvent refusée. Noël a été vidé de son sens. Ce qui est Céleste et éternel est mis de côté.

Mais Noël peut encore et doit être une fête d’amour, de joie et de paix. Elle est un rappel du si généreux amour de Dieu, qui a préparé pour tout être humain un divin pardon et un accueil miséricordieux.

Les anges, qui ont annoncé aux bergers la bonne nouvelle de sa naissance ont aussi annoncé aux premiers chrétiens que Jésus, après avoir donné sa vie pour nous et être ressuscité, reviendra. Il est bien vivant.  Ce n’est que du Ciel que peut venir le secours dont notre humanité a besoin.

Pas besoin d’un Sauveur ? L’actualité de toutes les époques, ainsi qu’un regard sincère au fond de son propre coeur montre que l’être humain, capable de bien agir, répand souvent le mal autour de lui. Par la rancune, la haine, la jalousie, l’orgueil, les convoitises, l’amour de l’argent… que de mal se commet sur notre pauvre Terre.

Les valeurs de Dieu sont abandonnées et on s’étonne que notre monde court à sa perte et va bientôt agoniser. Le premier souci, bien souvent, n’est plus son prochain, mais le chacun pour soi. Et notre monde devient de plus en plus dur, la paix s’en va.

Ce dont on a le plus besoin, c’est de la paix du cœur, de connaître la satisfaction profonde d’être aimé d’un amour inconditionnel de la part de Dieu qui nous a créés.

 

Aujourd’hui, tellement de personnes ne  savent pas qui est Jésus, et ne se posent pas la question, même au temps de Noël. Si au moins ils pouvaient se demander: Y-a-t-il un moyen ? Peut-on s’en sortir? Y-a-t-il un Dieu qui existe et qui nous aime ?

Certainement bien des cœurs seraient heureux d’apprendre que Jésus, ce petit enfant de la crèche qui, devenu homme, a commandé à la tempête de se calmer, a guéri tant de malades et ressuscité des morts ; que  ce Jésus a donné sa vie pour toi et moi. Sans péché, Il est ressuscité. Il désire et peut venir habiter tout coeur qui s’ouvre à lui.

En toi, ton âme, qui est éternelle, crie. Entends-tu ce cri au plus profond de toi ? Elle dit : J’ai soif de Dieu, du Dieu vivant. Je veux Dieu et rien de moins que Lui. Tout ce que les hommes donnent me laisse vide et insatisfait.

« A Noël j’ai demandé le cadeau de Dieu, et on m’a offert du chocolat. A Noël j’ai demandé la paix de Dieu et on m’a offert un pistolet. A Noël j’ai demandé la joie de Dieu et on m’a offert de l’alcool. A Noël j’ai demandé pour prier et on s’est mis à danser. A Noël, j’ai demandé : Pourquoi ? Et on m’a dit : Amuses-toi. Alors, à Noël, j’ai demandé à Dieu et il m’a tout donné ». (Mr Colpier)

Comment sera ton Noël ? Très différent selon que Jésus est accueilli dans ta vie ou laissé hors de ton existence. Vivre avec Jésus, c’est vivre, vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue, triompher du mal en soi par les forces qu’il donne.  

Ne voudrais-tu pas Le rencontrer cette fois-ci ? Fais appel à Lui avec sincérité, en reconnaissant ton profond besoin de lui. Et attends-toi à lui. Ton cœur peut alors devenir aussi sa maison. Alors ta joie sera profonde et personne ne pourra te l’enlever.

 

Connexion